La mode au fil des décenniesfil des ans en

Mode & Style : La mode au fil des décennies La

mode a toujours un moyen d’attirer l’attention des gens, en particulier des passionnés de mode. La créativité des gens a conduit à beaucoup d’innovations, surtout en matière de mode. La mode n’est pas quelque chose de nouveau pour les yeux. Il est avec nous depuis des centaines d’années, évoluant et changeant comme le reste du monde. 

Avec cela viennent des tendances qui transforment la précédente en quelque chose de plus, lui permettant de s’adapter à la génération actuelle de fashionistas. Souvent, les tendances de la mode sont à la base de la description d’une décennie et cela a aidé beaucoup de gens à distinguer les années qui se sont écoulées. 

Chez Mode & Style, nous vous aiderons à découvrir les tendances au fil des ans qui ont contribué à façonner l’industrie de la mode telle que nous la connaissons aujourd’hui. Consultez notre liste de tendances de la mode ci-dessous :

Les années 1990

Au cours des années 1990, l’industrie de la mode a conservé les silhouettes de la période Belle Époque, terme utilisé pour décrire l’histoire française et européenne et la vague de la Première Guerre mondiale. Le changement de mode n’a pas encore été pensé, c’est pourquoi de petites garnitures ont été faites pour distinguer la tendance. De plus, la mode à cette époque était décrite comme une consommation ostentatoire en raison des conceptions élaborées, des détails et de l’utilisation des tissus. 

C’est à ce moment-là que le « S-bend » ou « corset de santé » a été popularisé. Le style de ce corset est de modifier la posture de la personne qui le porte en poussant la poitrine vers l’avant et en ajoutant un rembourrage sur le mono-sein, créant la forme «S». Jusqu’en 1908 environ, le créateur de mode français Paul Poiret créait des créations qui n’impliquaient pas l’utilisation de corsets, ce qui était un grand changement dans l’industrie de la mode puisque les femmes à cette époque utilisaient des corsets pour un usage quotidien. 

Les années 1910  

La mode d’inspiration orientale est devenue une tendance en raison de la représentation des Ballets russes à Paris. Paul Poiret s’en est inspiré pour créer de nouveaux modèles pour ses clients tels que des pantalons, des turbans, des couleurs vives et des kimonos exotiques. 

C’est également à cette époque que les célèbres designers Jacques Doucet et Mariano Fortuny superposent des couleurs pastel et créent des robes vaporeuses qui scintillent lorsqu’elles sont reflétées par la lumière. De plus, Fortuny a expérimenté différentes manières de plisser et de teindre les vêtements, ce qui lui a valu le nom de « Delphos » pour les robes fourreau.

Cependant, pendant la Première Guerre mondiale, des changements ont été apportés dans l’industrie de la mode. Étant donné que de plus en plus de femmes sont venues travailler, elles ont besoin de vêtements appropriés qui ne soient pas trop longs et qui ne les mettront pas mal à l’aise pendant le travail. Cette fois, la «jupe entravée» a été inventée qui ne s’arrête qu’au-dessus de la cheville, et en 1920, elle a été coupée courte à mi-mollet. 

Les années 1920   

À cette époque, le style «flapper» était largement reconnu et les robes étaient très différentes par rapport aux années 1900. C’est devenu la marque de fabrique des années 1920 parce que les dessins étaient uniques. Les boas de plumes, les broderies et les accessoires voyants étaient courants, notamment le chapeau cloche qui est un chapeau ajusté en forme de cloche porté par les femmes. 

Des créateurs recherchés comme Jean Patou et Coco Chanel ont popularisé le look sportif et athlétique qui a changé la donne dans la mode féminine. La créatrice française Jeanne Lanvin était également une créatrice de premier plan à cette époque, bien qu’elle soit entrée dans l’industrie de la mode en 1901. Ses créations étaient pleines de passementeries complexes, de broderies éblouissantes et de décorations perlées qui sont finalement devenues ce pour quoi elle est connue. 

Pour la mode masculine dans les années 1920, beaucoup d’hommes se sont mis à porter de la laine douce, des pantalons courts et des vestes de costume courtes. Les queues de pie et les vieilles vestes longues n’étaient portées que lors d’occasions spéciales.    

Les robes extravagantes et les plumes ont rapidement perdu de leur popularité lorsque les gens ont commencé à opter pour un style plus conservateur. 

Les années 1930

La Grande Dépression a émergé dans les années 1930, ce qui a affecté tous les moyens de subsistance et toutes les entreprises dans le monde. Les concepteurs de cette époque ont eu du mal à expérimenter et à proposer de nouveaux designs car personne ne serait intéressé à les acheter. La mode à cette époque était simple, subtile et modeste, ce qui reflétait l’état économique que les gens connaissaient. 

La mode des années 1930 était tout le contraire des silhouettes brillantes et lumineuses des années 1920. Les créateurs se sont penchés sur des modèles romantiques et féminins qui restaurent la taille et abaissent les ourlets jusqu’à la cheville. Ils ont également exploré les robes de soirée dos nu et les robes de jour douces et ajustées. 

De plus, la créatrice de mode Elsa Schiaparelli était alors bien connue aux côtés de Coco Chanel qui était considérée comme sa rivale dans l’industrie de la mode. Le pull en tricot noir Schiaparelli avec ruban blanc est devenu une sensation du jour au lendemain lorsqu’il a été exposé dans la vitrine de son magasin. 

Un autre designer influent dans les années 1930 était Madeleine Vionnet qui s’est inspiré des statues pour ses créations. Cela lui a permis de créer certaines des plus belles robes de la décennie. Parmi ses créations figuraient des robes de soirée au style fluide qui s’adaptent au corps sans ornementation excessive des formes des femmes. Elle est également connue pour utiliser de la mousseline de soie, de la soie et du crêpe marocain pour ses robes.

Laannées 40 a

Seconde Guerre mondiale descomplètement changé l’industrie de la mode et de nombreux magasins de vêtements ont fermé leurs portes. Les tissus étaient rationnés à cause de la guerre, car le personnel militaire et d’autres civils en avaient besoin. Pour cette raison, les ourlets se sont glissés vers le haut, et les femmes au foyer et les designers ont dû utiliser leurs vieux vêtements pour en créer de nouveaux. 

Pendant l’occupation de Paris, les créateurs n’étaient pas en mesure de présenter de nouveaux styles. C’est pourquoi les Américains ont dû faire appel à leurs propres designers pour proposer de nouveaux designs. Des créateurs comme Vera Maxwell ont profité des vêtements de travail pour hommes pour créer un style innovant. Bonnie Cashin a créé une tendance qui a fait des bottes les nouveaux accessoires de mode. 

De plus, le créateur de mode français Christian Dior a fait une énorme différence dans la mode en 1947 lorsqu’il a lancé sa collection avec des robes avec des bustes accentués et des tailles minuscules qui étaient similaires aux vêtements des années 1990. Ses créations ont captivé les passionnés de mode puisque les vêtements montrent des silhouettes de femmes en sablier.  

Les années 50

Durant les années 50, beaucoup de femmes étaient encore en admiration devant la mode parisienne et continuaient à se soumettre aux tendances car les progrès du marché étaient lents. Bien que ce soit le cas, les créateurs de mode prospèrent toujours dans l’industrie et deviennent proéminents. Certains de ces designers incluent Cristóbal Balenciaga, Hubert de Givenchy et Pierre Balmain.

En 1957, Cristóbal Balenciaga a fait les gros titres du marché de la mode pour sa robe chemise emblématique qui a fait prospérer son entreprise. En 1959, il avait confectionné des robes et des manteaux taille haute coupés de la même manière que les kimonos. 

Les années 1950 sont également l’époque où Givenchy entre dans l’industrie de la mode où il présente la blouse Bettina comme homonyme de son top model. Avec Pierre Balmain introduisant un nouveau design en 1952, les femmes ont commencé à porter des robes avec un buste ample, une taille étroite et des jupes amples. 

Les années 1960

Dans les années 1960, Paris était encore connu comme le centre de la mode. Cependant, avec la créativité et la soif de mode, d’autres personnes ont commencé à découvrir d’autres possibilités en matière de vêtements. 

Le style des années 60 était en quelque sorte le reflet de la mode des années 1920, lorsque les créateurs essayaient des vêtements moins modestes. Les coupes de cheveux Bob étaient une tendance et les designers du monde entier ont commencé à réussir. Parmi les grands noms de cette époque figurent Mary Quant, Barbara Hulanicki, Pierre Cardin, André Courrèges, Yves Saint Laurent, Emanuel Ungaro, Rudi Gerneich et James Galanos. 

De plus, les ourlets sont même montés au-dessus des genoux, ce qui est immédiatement devenu la tendance. La créatrice de mode londonienne Mary Quant a présenté ce design révolutionnaire qui a contribué au changement de la mode. La jupe était controversée étant donné que les femmes portaient des vêtements conservateurs et plus longs. 

En ce qui concerne la mode masculine, le grand changement dont le monde a été témoin a été le poids des tissus. Les matériaux utilisés pour produire des costumes sont devenus plus légers et ont suivi la forme des hommes, les faisant apparaître naturels pour le corps. De plus, les jeans ont également commencé à devenir plus populaires parmi les jeunes hommes, notamment les chemises colorées, à fleurs et à col. 

Les années 1970

Les années 1970 ont continué la frénésie de la mode hippie des années 60 et les gens ont exploré les styles de mode avec des caftans, des foulards indiens et des tuniques à imprimé floral. Les accessoires étaient également très importants car ils mettaient l’accent sur la marque de fabrique de la mode hippie. 

L’une des tendances les plus populaires dans les années 70 est les talons hauts à plateforme qui ont des talons épais et des plateformes avant hautes, d’où le nom des chaussures. Cela donne l’illusion d’avoir des difficultés à marcher en raison de sa hauteur. 

Avec la plateforme, la tendance est à la robe babydoll qui est souvent associée aux chaussures. Les femmes de cette époque recherchaient des tenues qui ne les restreignent pas et leur permettent d’exprimer leur libération. Cette robe a une taille empire haute et un ourlet ample pour la faire ressembler à une robe de poupée.  

La mode commence par Mode & Style

Mode & Style n’est pas seulement bon pour vous fournir les dernières pièces de mode à la mode, mais aussi des blogs qui contiennent des informations qui peuvent vous aider à vous familiariser avec l’industrie de la mode. Si vous avez besoin d’améliorer votre garde-robe ou si vous voulez savoir quel style vous convient, alors Mode & Style est le site parfait pour vous !